Scroll To Top
S'il vous plaît, attendez.

Je suis le chargement.

Catégories
OK
Sélectionnez une ou plusieurs de catégories























Sélectionnez une ou plusieurs de catégories
OK
Appellations
OK
Sélectionnez un ou plusieurs de appellations





























































Sélectionnez un ou plusieurs de appellations
OK
Smaakprofielen
OK
Sélectionnez un ou plusieurs profils de saveur

Vin rouge



Vin blanc



Vin moëlleux



Vin rosé


Sélectionnez un ou plusieurs profils de saveur
OK
Domaines
OK
Sélectionnez un ou plusieurs de domaines





















































































































Sélectionnez un ou plusieurs de domaines
OK
Raisins
OK
Sélectionnez un ou plusieurs de raisins





























































































































































































Sélectionnez un ou plusieurs de raisins
OK
Plats
OK
Sélectionnez un ou plusieurs de plats

Poisson




Crustacés et mollusques









Viande









Dessert










Apéro


Préparation








Sélectionnez un ou plusieurs de plats
OK
Gamme de prix
OK
Déterminez votre gamme de prix:
OK
Déterminez votre gamme de prix:
OK

Les vignes de Pingus se situent dans le petit village de La Horra (pour l’anecdote, c’est dans ce même village que se trouvent les vignobles d’autres de nos Ribera – ceux de Roda, Corimbo et Corimbo I. Leurs parcelles ne sont qu’à un jet de pierre de là).
Comme ce vignoble n’est pas extensible, le volume de production de Pingus ne pourra donc jamais augmenter. Mais vue la renommée acquise par Sisseck dans la région, il n’a pas tardé à être contacté par de vieux viticulteurs qui souhaitaient cesser leur activité et n’avaient pas d’héritiers prêts à la continuer, et qui n’avaient surtout plus envie de vendre leurs raisins trop bon marché à d’autres producteurs. A long terme, il est plus rentable d’arracher les vieux plants des différents clones de Tempranillo de la zone et de replanter de nouvelles vignes, car le rendement des vieilles vignes est toujours plus bas celui des jeunes vignes, avec les nouveaux modes de conduite.

Sisseck n’avait pas besoin de ces vignes pour son Pingus, mais il trouvait quand même dommage pour l’appellation que ces vieilles vignes se perdent, et que de grands mastodontes du vin mettent la main sur ces parcelles pour les arracher et les replanter. En 2007, il décida donc de mettre en place une forme de coopération avec les viticulteurs. Les règles en étaient très strictes : les vignes devraient être entretenues selon un cahier des charges précis, tout en biodynamie. Mais en compensation, le viticulteur recevrait un prix beaucoup plus élevé pour ses raisins. De cette manière, le patrimoine le plus important de la Ribera del Duero, à savoir ses vieilles vignes, serait préservé, et les vieux viticulteurs auraient droit à une belle retraite.

2007, le premier millésime de ce projet, fut un grand succès.
Il se trouve que j’en ai mis de côté, car c’est l’année de naissance de ma fille Marta. C’est pourquoi j’en déguste de temps à autre. Et l’évolution de ce vin est incroyable. Il faut tenir compte du fait que la vinification, ici, est très traditionnelle. Les vins sont fermentés en cuves ciment. Puis l’élevage se fait pour partie en foudres de 700 litres et pour partie en cuve ciment. Le résultat: un vin particulièrement élégant. Pour ce vin, Peter ne travaille pas qu’avec du Tempranillo, mais aussi avec du Grenache – ce dernier cépage étant bien présent dans les vignobles de la Province de Soria, où il se fournit.

Dix ans plus tard, en 2017, ce projet était devenu très important pour la région : au total, pas moins de 841 petites parcelles de 27 villages étaient vendangées pour ce vin, soit 225 ha (ce qui nous donne à peine 0,27ha par parcelle). Le rendement s’établissant autour de 1.500 kg/ha, soit moins de 10 hl/ha. Un chiffre ridicule si on le compare avec ceux des vignobles classiques, entre 30 et 60 hl/ha)!
Cette année-là, la vendange a démarré le 19 septembre dans le village de Villalvaro (province de Soria) et a duré jusqu’au 29.
L’année 2017 a surtout été marquée par les gelées du 28 avril. D’où un rendement plus faible qu’en 2016. Mais qualitativement, le résultat est grandiose !


Psi
Castilla y León
Dominio de Pingus
D.O. Ribera del Duero
29,95 €
24,75 € hors TVA
Ajouter au panier Information détaillée
Psi
Castilla y León
Dominio de Pingus
D.O. Ribera del Duero
76,23 €
63,00 € hors TVA
Ajouter au panier Information détaillée
Psi
Castilla y León
Dominio de Pingus
D.O. Ribera del Duero
77,14 €
63,75 € hors TVA
Ajouter au panier Information détaillée

Panier

Le produit est ajouté temps à votre panier.
Poursuivre les achats Panier

Panier

Trouver votre vin parfait?

Donnez-nous 30 secondes de votre temps et nous vous aiderons.

Oui, aidez-moi à trouver mon vin idéal Non merci, je voudrais pour se retrouver
Fermer

Attention!

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre comportement sur le site Web.
Certaines fonctionnalités dépendent de ces cookies.
Si vous voulez plus d’informations sur notre politique de cookie, il est possible de consulter cette page.