Scroll To Top
S'il vous plaît, attendez.

Je suis le chargement.

Catégories
OK
Sélectionnez une ou plusieurs de catégories























Sélectionnez une ou plusieurs de catégories
OK
Appellations
OK
Sélectionnez un ou plusieurs de appellations




























































Sélectionnez un ou plusieurs de appellations
OK
Smaakprofielen
OK
Sélectionnez un ou plusieurs profils de saveur

Vin rouge



Vin blanc



Vin moëlleux



Vin rosé


Sélectionnez un ou plusieurs profils de saveur
OK
Domaines
OK
Sélectionnez un ou plusieurs de domaines




















































































































Sélectionnez un ou plusieurs de domaines
OK
Raisins
OK
Sélectionnez un ou plusieurs de raisins




























































































































































































Sélectionnez un ou plusieurs de raisins
OK
Plats
OK
Sélectionnez un ou plusieurs de plats

Poisson




Crustacés et mollusques









Viande









Dessert










Apéro


Préparation








Sélectionnez un ou plusieurs de plats
OK
Gamme de prix
OK
Déterminez votre gamme de prix:
OK
Déterminez votre gamme de prix:
OK

Certains vins de Elias Mora

Voir tous les 22 vins

Appellations Elias Mora

Définition Elias Mora

Le robuste Tinta de Toro avec une touche de féminité.

Histoire Elias Mora

C’est en 2000 que deux amies, Marivi Pariente et Viki Benavides, ont fondé un domaine dans la région de Rueda, sous le nom de «Dos Victorias». Au début, elles vinifiaient dans une autre bodega, faute de moyens; petit à petit, le projet a mûri de construire leur propre cave, à San Roman de Hornija, un village situé non en Rueda, mais dans la zone de Toro. D’où la possibilité d’élaborer leur rouge sous la dénomination Toro. Mais pas leur blanc de Rueda, car légalement, il n’est pas possible de vinifier deux appellations dans la même cave. Aussi les deux amies ont donc dû séparer les deux activités en 2007; Marivi Pariente a construit sa propre bodega à Rueda, sous le nom de «José Pariente» et Viki Benavides a gardé la cave de San Roman de Hornija sous le nom d’«Elías Mora». Les deux femmes ont donc baptisé leurs deux domaines de noms d’hommes, rendant ainsi hommage aux deux viticulteurs qui ont entretenu pendant des années les vieilles vignes qu’elles travaillent aujourd’hui.

Dès le départ, l’objectif a été de ne travailler à Toro qu’avec des vieilles vignes également; les deux femmes se sont mises à la recherche de vieux vignerons disposés à leur vendre les raisins de leurs vignes. L’un d’entre eux s’appelait Elías Mora. Ce robuste octogénaire avait passé sa vie à travailler ses vignes de Tinta de Toro.

Viki élabore 3 cuvées, avec chacune sa personnalité; mais pour les trois, elle s’efforce d’apporter à la Tinta de Toro, qui reste un des cépages espagnols les plus costauds, sa petite touche féminine.

Variétés

A Toro, la Tinta de Toro règne en maître. Ce cépage est unique en Espagne: bon nombre de ses vignes sont pré-phylloxériques, et donc non greffées sur plants américains, comme c’est la norme pour toutes les dénominations du pays.

Ainsi, toutes les parcelles dont sont issus les vins d’Elías Mora sont pré-phylloxériques; certaines vignes ont plus de 100 ans. La Tinta de Toro est décrite comme une variante «extrême» du Tempranillo, mieux connu.

Elle est en effet mieux adaptée aux conditions climatiques extrêmes, et les vins qui en sont issus sont souvent plus rustiques. La Tinta de Toro est surtout très résistante à l’oxydation, ce qui en fait un cépage très bien adapté au vieillissement.

Viki vinifie les raisins de 82 ha, dont 12 ha en propre. Toutes les vignes sont conduites en gobelet.

Terroir

La zone se situe entre l’Hornija et le Douro. La couche supérieure du sol est composée de galets et des pierres concassées, mais la sous-couche est très calcaire.

Il s’agit d’une des régions les plus continentales d’Espagne. La pluviométrie est l’une des plus faibles de la Péninsule. Les vignes sont situées à une altitude de 850 mètres; à cette hauteur et dans des conditions climatiques aussi extrêmes, seule survit la Tinta de Toro.

Vinification

Les trois vins sont logés en fûts de chêne. Une nécessité pour laisser ces vins respirer de façon naturelle; la Tinta de Toro résiste bien à l’oxydation et pourrait au contraire développer des odeurs de réduction si elle ne bénéficiait pas d’un élevage en fûts de chêne.

La vendange est manuelle, cela va de soi. Les vins sont clarifiés au blanc d’œuf et filtrés naturellement. Ils ne sont pas stabilisés.

La différence entre les 3 vins (Viñas Elías Mora, Elías Mora Crianza et Gran Elías Mora) réside d’abord dans la sélection à la vigne et dans l’élevage.

Le premier vin s’affine pendant 6 mois en fût de chêne américain; le second, le Crianza, pendant 12 mois en chêne français; le troisième, le Gran Elías Mora, reste 17 mois en barrique neuve de chêne français.

Panier

Le produit est ajouté temps à votre panier.
Poursuivre les achats Panier

Panier

Trouver votre vin parfait?

Donnez-nous 30 secondes de votre temps et nous vous aiderons.

Oui, aidez-moi à trouver mon vin idéal Non merci, je voudrais pour se retrouver
Fermer

Attention!

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre comportement sur le site Web.
Certaines fonctionnalités dépendent de ces cookies.
Si vous voulez plus d’informations sur notre politique de cookie, il est possible de consulter cette page.